La belle saison

Les beaux jours amènent joie et luminosité dans la maison.

Il est enfin possible d’ouvrir les fenêtres, les oiseaux chantent et les insectes sont de retour. Tout ce qui ravit nos petits fauves.

Point d’expositions pour le moment, il s’agit d’abord de grandir et de se socialiser, en observant les activités quotidiennes de la maison, voir en y participant.

1

Il faut que jeunesse se passe, et la curiosité naturelle du Chartreux pour les activités de son maître crée une proximité indéniable, une complicité agréable.

Parfois, ce trop-plein d’énergie de la jeunesse crée quelques débordements sans gravité. Une course-poursuite effrénée, un simulacre de bagarre un peu rude, ou plus rarement une partie de cache-cache improvisée dans le linge de maison…

2

Après tout, l’éveil par le jeu, s’il est valable pour nos chérubins, l’est tout autant pour nos gentils félins. Passé le quart d’heure de zizanie, il est temps de retourner à des occupations plus habituelles : sieste et toilette, car il faut aussi soigner sa présentation lorsque l’on est un Chartreux distingué.

3

 

A bientôt pour de nouvelles aventures illustrées…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s